+ 33 6 41 80 13 64 lefrenchclub.fr@gmail.com
Blog grammaire française
Le monde compte aujourd’hui 274 millions de francophones, ils seront 767 millions en 2060. L’apprentissage du français connaît une très forte expansion absolument partout dans le monde. Avec ce blog, Français avec un Ç, je souhaite guider tous ceux qui se sont lancé le formidable défi de dompter cette langue impétueuse ! Je te donnerai des conseils pour maîtriser la grammaire, l’orthographe, le vocabulaire et la prononciation.  Mais ce n’est pas tout ! Je souhaite aussi te donner  des petits trucs pour parler efficacement la langue de Molière !

Comment se présenter en français ?

Bonjour ! Tu es débutant en français ? Cette vidéo est faite pour toi ! Avec la nouvelle collection « Premières leçons« , j’ai l’intention d’aider les personnes qui comme toi veulent commencer à apprendre le français.

Dans cette vidéo tu trouveras des présentations sommaires de deux personnes imaginaires : Paola et Jean-Pierre. Les deux personnes se présentent, ils donnent leur prénom, leur profession, leur nationalité, leur ville d’origine en français et disent les langues qu’ils parlent.

Enfin, dans la deuxième partie de la vidéo, il y a une série de nationalités au masculin et au féminin.

Grâce à cette vidéo tu découvriras le verbe être à la première personne et les sonorités particulières de la langue française.

Cette vidéo est destinée aux élève d’un niveau A0, c’est à dire pour des personnes qui commencent le français, des débutants qui veulent arriver au niveau A1

Si vous avez autour de vous des personnes qui souhaitent commencer le français vous pouvez leur partager cette vidéo.

Le plus-que-parfait ? C’est facile !

Tu veux tout connaître du plus-que-parfait ? Tu n’es pas sûr de bien comprendre l’usage de ce temps. Alors j’ai créé cette leçon vidéo sur le plus-que-parfait spécialement pour toi !

Pour certains il s’agit d’un temps bizarre. Une sorte de «passé du passé». Comme le passé composé, le plus-que-parfait est un temps de l’indicatif, composé d’un verbe auxiliaire (toujours les mêmes, être ou avoir) auquel on ajoute un participe passé. La différence majeure entre les deux temps est la suivante :

  • au passé composé, l’auxiliaire est conjugué au présent ;
  • au plus-que-parfait, l’auxiliaire est conjugué à l’imparfait ;

Prenons deux exemples : Pierre a rencontré Marie. → passé composé

     Pierre ne l’avait jamais rencontrée. → plus-que-parfait.

Une dernière chose à savoir est que ce temps de l’indicatif connaît les mêmes règles concernant le choix de l’auxiliaire ou les accords du participe passé que pour le passé composé. Je t’invite à revoir ces règles si tu les as oubliées.

Quelles sont les utilisations du plus-que-parfait ?

1- On utilise principalement le plus-que-parfait pour exprimer une antériorité à un événement ou une situation du passé.

Paul a mis la chemise que sa sœur lui avait offerte. → Dans cette exemple, l’action d’offrir la chemise est antérieure à celle de mettre la chemise. On utilisera donc le passé composé dans la principale (Paul a mis la chemise) et le plus-que-parfait dans la subordonnée (que sa sœur  lui avait offerte).

2- Il peut également servir à exprimer un irréel du passé. Il est alors précédé de la conjonction si.

Exemple : Si vous aviez vu ce film, vous l’auriez adoré.

L’action de voir ce film n’a jamais existé. C’est pourquoi on parle d’irréel du passé. Dans un tel cas, le plus-que-parfait est généralement suivi d’un verbe au conditionnel passé pour une raison de concordance des temps. Cela nous donne la formule suivante :

Si + plus-que-parfait + conditionnel passé.

3- Le plus-que-parfait peut servir à exprimer un regret :

Exemple : Ah, si nous nous étions rencontrés plus tôt !

4- Enfin, il peut exprimer une menace :

Exemple : Je vous avais prévenu !

Ce n’est toujours pas très clair ? Alors, je t’invite à prendre quelques minutes pour regarder cette petite vidéo explicative :

 

Les connecteurs de cause et de conséquence

Leçon de français sur la cause et la conséquence

Leçon sur la cause et la conséquence

Avec cette vidéo, je vais t’expliquer comment on utilise les connecteurs de cause et de conséquence en français. Ce sont des connecteurs faciles à utiliser et qui assureront grandement la cohérence de ta production à l’oral comme à l’écrit.

Quelle est la différence entre parce que et puisque ? Quand doit-on utiliser car, donc ou alors ? Quelle structure utiliser avec à cause de et grâce à ? Ce sont des questions que tout apprenant de français se pose. Et toi ? Tu connais la réponse à ces questions ? Es-tu certain de bien utiliser ces connecteurs qui sont très importants pour expliquer ou justifier tes choix ?

Si tu n’es pas trop sûr ou si tu veux tout savoir sur la cause et la conséquence en français la vidéo qui suit est faite pour toi. Elle va t’expliquer en quelques minutes seulement comment utiliser de façon simple et efficace ces connecteurs de logique.